Cie Les voisins du dessous : « C’est ici que ça a commencé »

Cie Les voisins du dessous : « C’est ici que ça a commencé »

En 1989, je monte, Je suis bien sage de Hubert Selby au Théâtre Prémol. Ce sera le début, la première mise en scène. Au début, on a que son désir pour preuve et qu’il faudra mettre à l’épreuve, mais il faut pouvoir commencer. C’est ici que ça a commencé.

Plus tard, quand le chemin s’est ouvert, on revient répéter, reprendre certains spectacles… L’arène de Prémol, son étrange plateau en part de camembert, la statue de briques entremêlées, sa régie perchée… Plus tard encore les ateliers d’écriture qui commencent, tous ces visages devenus familiers, ces rencontres de parole et de silence, et toujours toujours l’accueil, les petites intentions qui changent la vie. La vie a de l’importance ici.

Aux commencements, aux routes à ouvrir, aux rencontres improbables, aux batailles ! C’est comme ça que ça vient le goût de vivre.

Pascale Henry